Introduction - TPE nouvelles énergies

 

C’est en 1863 que Etienne  Lenoir, ingénieur belge, invente un carburateur permettant de remplacer le gaz par le pétrole dans l’automobile. Faute de moyens, il abandonne ses recherches, plus tard reprises par George Brayton, qui imagine un carburateur utilisant plus efficacement le pétrole.

Véritable révolution, cette énergie fut et est encore utilisée sans restriction. Aujourd’hui, les effets s’en font ressentir, notamment avec le réchauffement climatique, rendant l’avenir plus incertain de jour en jour. En plus d’être polluante ( les transports sont indirectement responsables de 30 000 décès prématurés ( personnes atteints de maladies respiratoires ou cardio-vasculaires pour qui la pollution atmosphérique constitue la goute d'eau qui fait déborder le vase) C'est 6 fois plus important que les vicimes des accidents de la route!) , cette énergie est limitée en quantité, on parle d’énergie fossile, provenant de la décomposition d’organismes vivant sous l’action de la température, de la pression et des bactéries. On comptait 67 millions de voitures en 1955, 190 millions en 1970 et 700 millions en 2004 et ce chiffre ne cesse de grandir : il atteint actuellement 1.1 milliards 115 d’automobiles dans le monde. On parle donc d’un problème mondial. Cependant, de nombreuses innovations technologiques, autant au niveau des énergies qu’au niveau de l’optimisation de leurs utilisations, sont aujourd’hui découvertes.

Nous tenterons donc de savoir si ce sont réellement les énergies qui manquent aujourd’hui ou les innovations technologiques permettant leur utilisation optimale en étudiant ces énergies nouvelles ainsi que les innovations récemment découvertes permettant d’en optimiser les rendements. Enfin nous verrons si toutes ces découvertes peuvent êtres réunies dans une seule voiture.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site